Le sport chez les séniors

forest-4046876_1280

Les personnes âgées font souvent l’objet de controverses en matière d’activités et d’efforts physiques. Si certaines personnes prônent une pratique sportive peu intense mais régulière. D’autres, de leur côté nient la nécessité d’exercices au quotidien car, pour eux, cela n’apporte rien aux seniors.

Dans la majorité des cas, de l’avis des professionnels du bien-être (masseur kinésithérapeute, conseillère en image, maquilleuse professionnelle, naturopathe, ergonome, ostéopathe, praticien sophrologue, acupuncteur, etc.) à l’avis des médecins spécialisés, le sport est indispensable pour garder la forme chez les cinquantenaires.

L’intérêt de la pratique sportive pour les seniors

Plusieurs raisons confirment la nécessité de faire du sport surtout quand on prend de l’âge.

La fonte musculaire

L’avancée de l’âge est obligatoirement accompagnée de la chute de la masse musculaire au profit d’une masse grasse considérée comme néfaste pour l’organisme. Cette chute est de l’ordre de 8 à 10 % par décennie à partir de l’âge de 30 ans.

Un pourcentage qui évolue graduellement à partir de 50 ans. Sans réaction ou résolution de la part de l’individu concerné, cette fonte musculaire peut engager une sarcopénie sérieuse (syndrome se caractérisant par une diminution des capacités musculaires atterrissant sur une détérioration des performances physiques).

Aucun médicament ne peut venir à bout de la fonte des muscles. Seules des activités physiques régulières peuvent aider le sujet à entretenir une forme physique saine.

 La démence et la dépression

Le vieillissement affecte également l’esprit. Les personnes âgées sont fréquemment sujettes à des troubles mentaux.

D’après l’OMS, 1/5 des personnes âgées de plus de 60 ans sont atteints de déficience mentale dans le monde entier. Cette déficience porte généralement sur des déficits cognitifs touchant la mémoire et la concentration. Les pathologies les plus sévères sont l’Alzheimer et le Parkinson.

Petit rappel sur l’Alzheimer

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative incurable entraînant la perte de la mémoire tandis que le Parkinson est une maladie neurologique chronique dégénérative provoquant, entre autres, le ralentissement des mouvements, des tremblements et la rigidité des membres. 

La santé mentale des seniors s’entretient avec des exercices mentaux permettant d’entraîner un grand nombre de compétences cognitives et d’améliorer la coordination motrice.

Les sports adaptés aux séniors

Physiques ou mentales, les personnes âgées peuvent recourir à une large gamme d’activités pour rester en bonne forme.

Les exercices physiques

Nous pouvons citer :

Les randonnées 

Elles consistent en de longues promenades en groupe. La marche est la principale activité physique caractérisant les randonnées et fait partie, d’ailleurs, des activités physiques peu intenses idéales pour les personnes âgées. 

De plus, le fait que les randonnées se pratiquent en groupe améliore considérablement le moral et le mental des individus concernés.

Les gymnastiques

Pratiquer de la gymnastique à l’âge de 60 ans n’est pas comparable aux exploits effectués à l’âge de 20 ans. Les gymnastiques, pour les séniors, ne visent pas à sculpter des corps d’athlètes mais à améliorer la souplesse des mouvements, à renforcer l’équilibre ainsi que les réflexes et à entretenir le système cardio-vasculaire. 

Le sujet a le choix entre plusieurs combinaisons possibles mais à des niveaux non-agressifs : le yoga, le stretching, le fitness, etc.

Le sujet a le choix entre plusieurs combinaisons possibles mais à des niveaux non-agressifs : le yoga, le stretching, le fitness, etc.

Les exercices mentaux

Nombreux exercices peuvent subvenir à l’entretien et au maintien des fonctions cognitives, comme :

Les jeux de société

Les échecs, le jeu de dame, le mahjong, le sudoku, etc. sont d’excellents moyens pour améliorer la concentration et entretenir la mémoire. 

Les applications mobiles

Diverses applications installées sur les smartphones et les tablettes peuvent faire à la fois l’objet de divertissement et d’entraînement cérébral. Il suffit de rechercher les mots-clés adaptés [mémoire, cérébral, concentration, etc.] sur Play Store ou App Store pour pouvoir les télécharger et en profiter pleinement. 

Les bonnes habitudes

De simples gestes peuvent largement aider les seniors à maintenir une activité cérébrale stable comme, tout simplement, se rappeler du déjeuner d’hier, effectuer une opération élémentaire simple (addition, soustraction, multiplication, division) de temps en temps, etc.

Conclusion

L’altération mentale est aussi néfaste que la dégradation physique. Les personnes âgées disposent de  différents moyens pouvant prévenir ou remédier à ces fragilisations. Les raisons évidentes pour faire du sport ne sont pas limitées aux causes que nous avons énoncées précédemment, elles sont nombreuses et certaines dépendent même de pathologies particulières.